À propos de l’écoute : 12 suggestions de lecture québécoises

Qu’est-ce qu’on fait le 12 août ?

…On achète – ou loue dans une bibliothèque – un livre québécois ! L’initiative des auteur·e·s Amélie Dubé et Patrice Cazeault date de 2014 et n’en finit plus d’exploser les ventes de livres écrits par des gens d’ici, année après année. Pour l’occasion, l’Association des centres d’écoute téléphonique du Québec vous offre une douzaine de suggestions littéraires abordant le thème de l’écoute. Des histoires pour mieux se comprendre ; pour s’aider à traverser des moments difficiles comme la maladie ou le deuil ; des ouvrages pour se développer en tant qu’être humain, qui abordent des sujets comme l’hypersensibilité, le sentiment de vide, l’anxiété et la solitude. De la poésie, aussi, pour rejoindre le cœur. Le 12 août, réservez un moment pour vous réfugier dans votre imaginaire, ou pour écouter ce qu’il a à vous dire. Pour lire le résumé d’une de nos suggestions, il vous suffit de cliquer sur son lien !

suggestions de lecture

Romans graphiques

Il y a des périodes où lire est plus difficile : notre motivation est en berne, notre concentration dans un piteux état, la vie s’agite trop rapidement. Même en étant conscients des bienfaits de la lecture (ressourcement, détente, enrichissement), s’y immerger est parfois ardu. C’est là que les romans graphiques s’avèrent être de précieux alliés : en un instant, ils peuvent nous plonger dans des univers imagés, colorés et sensibles. Leurs histoires ont le même potentiel de nous faire voyager ou de nous réconforter que les romans, et il y en a pour tous les goûts (et tous les âges) ! En tant qu’alternatives pratiques au bon vieux bouquin ou pour de nouvelles découvertes, voici trois suggestions de romans graphiques à la saveur Pow Pow pour vous accompagner lorsque la vie est mouvementée.

  • Symptômes, de Catherine Ocelot (BD)

https://www.leslibraires.ca/livres/symptomes-catherine-ocelot-9782924049952.html

Coup de cœur ! « Catherine Ocelot s’interroge sur les empreintes laissées par les mots, sur ce qui rend malade et ce qui guérit, sur la nature profonde de chaque individu et sur la manière de tendre l’oreille à cette petite voix que l’on tait trop souvent. »

  • La méduse, de Boum (BD)

https://www.leslibraires.ca/livres/la-meduse-boum-9782925114178.html

  • C’est comme ça que je disparais, de Mirion Malle (BD)

https://www.leslibraires.ca/livres/c-est-comme-ca-que-je-mirion-malle-9782924049655.html

Croissance personnelle

Elle intimide un peu, cette section dans les librairies… Entre deux couvertures de livres qui vous promettent le bonheur facile en 15 minutes et celles qui remettent l’entièreté de votre existence en question (« Quand as-tu arrêté de rêver ? », « Es-tu vraiment qui tu veux être ? »), disons qu’il faut choisir son moment pour l’explorer. C’est tout à fait possible, en revanche, de tomber sur LE livre qui déviera – pour le mieux ! – la trajectoire de votre vie. En aidant à comprendre vos blessures et les manières dont elles se manifestent dans vos vies ; en lisant des témoignages qui font écho et qui vous font vous sentir moins seul·e ; en vous accompagnant dans vos anxiétés et en vous offrant des outils pour les apprivoiser.

  • L’art de l’écoute, de Marie Laberge

https://www.leslibraires.ca/livres/l-art-de-l-ecoute-marie-laberge-9782894716106.html

Coup de cœur !  « La vie est ainsi faite : un jour, nous avons besoin d’être soutenu. Un autre jour, c’est nous qui aidons. Et en relation d’aide, écouter est à la fois la chose la plus simple et la plus difficile à réaliser. »

  • Écoute ton corps, de Lise Bourbeau

https://www.leslibraires.ca/livres/ecoute-ton-corps-ton-plus-grand-lise-bourbeau-9782290223178.html

  • Y a comme un vide en moi, de Julie Desrosiers

https://www.leslibraires.ca/livres/y-a-comme-un-vide-en-julie-desrosiers-9782895688204.html

  • Pensouillard le hamster, de Serge Marquis

https://www.leslibraires.ca/livres/pensouillard-le-hamster-serge-marquis-9782894723913.html

Roman et collectif

Le don des écrivain·e·s est celui de mettre en mots les choses que nous vivons, ressentons. Une tournure de phrase arrive parfois à nous toucher suffisamment pour que son effet déteigne sur le reste de notre journée. Nos lectures nous habitent et nous permettent de créer une distance confortable avec le réel lorsque c’est nécessaire. Lire sur des sujets en passant par la fiction est par moments libérateur. Qu’il s’agisse d’un deuil, d’une rupture ou de vivre les conséquences d’une enfance difficile, l’envie d’être entouré peut être égale à celle d’être seul·e. En cas d’hésitation, tournez d’autres pages que les vôtres.

  • Laurel, la nuit, de Laurence Pelletier

https://www.leslibraires.ca/livres/laurel-la-nuit-laurence-pelletier-9782897724467.html

Coup de cœur !  « Un roman drôle et envoûtant sur la quête de sens dans un monde où les discours superficiels font souvent écran à nos vérités »

  • Granby au passé simple, d’Akim Gagnon

https://www.leslibraires.ca/livres/granby-au-passe-simple-akim-gagnon-9782897071790.html

  • Stresse pas, minou!, Avec la participation de Juliette Bélanger-Charpentier, Stéphanie Boulay, Gabrielle Boulianne-Tremblay, Gabrielle Lisa Collard, Caroline Décoste, Vanessa Destiné, Catherine Ethier, Florence K, & Ines Talbi. Et des illustrations de Safia Nolin.

https://www.leslibraires.ca/livres/stresse-pas-minou-9782924965788.html

Poésie

Enfin, la poésie. Bien qu’elle puisse être un peu plus discrète sur les rayons, son pouvoir n’en demeure pas moins colossal. C’est le genre littéraire le plus inclusif, puisqu’il invite notre expérience subjective à collaborer à son interprétation. Le poème nous demande de continuer l’image avec lui, de prendre un instant pour observer ce qui se passe autour comme à l’intérieur de soi – écoute, nous murmure-t-il. Pour les moments où le quotidien n’a plus de sens, voici deux suggestions poétiques :

  • Quand je ne dis rien je pense encore, de Camille Readman Prud’homme

https://www.leslibraires.ca/livres/quand-je-ne-dis-rien-je-camille-readman-prud-homme-9782924652350.html

Coup de cœur ! « D’une lucidité imparable qui ne confine pourtant ni au désespoir ni à la mélancolie, la poésie de Readman Prud’homme recèle tous les attributs de la bonté, de la compréhension et de la fraternité. »

  • Chambre minimum, de Fréderic Dumont (Poésie)

https://www.leslibraires.ca/livres/chambre-minimum-frederic-dumont-9782894198131.html

Partagez vos découvertes !

Que ce soit à vos proches, à votre voisinage ou à une personne répondante d’un de nos centres, votre dernière lecture est toujours un bon sujet de conversation. Elle peut être l’amorce d’un sujet difficile à aborder, une façon de connecter et d’échanger avec les autres ou simplement une façon de faire du « small talk » sans tomber dans la météo. Au Québec, nous avons une culture luxuriante et bien particulière, que tout le monde gagne à connaître. Le 12 août, prenez le temps de la découvrir !

Pour plus d’informations concernant nos centres d’écoute…

Parcourez le répertoire de l’ACETDQ (Association des centres d’écoute téléphonique du Québec) afin de localiser le centre d’écoute plus près de chez vous.

Pour vous impliquer en tant qu’écoutant·e bénévole, cliquez ici !